La reconstruction d’un sein après une ablation, nécessitée par un cancer, crée une structure mammaire à l'endroit ou il y eu une mastectomie

 

Qupinkribbonelle que soit la technique utilisée pour une reconstruction mammaire, le choix se fait entre la patiente et son chirurgien plasticien.

 

 

 

  • Reconstruction mammaire par lambeau de muscle grand dorsal. Cette technique est indiquée lorsqu’il existe un manque de peau après ablation du sein. Cette peau est prélevée dans le dos avec le muscle grand dorsal, laissant en général une cicatrice discrète et sans séquelle musculaire. Dans la quasi totalité des cas, le volume mammaire reconstruit est insuffisant. Pour cela, le choix se portera sur une prothèse mammaire mise en place dans le même temps opératoire, ou bien, prévoir par la suite quelques interventions de type lipostructure.
  • Reconstruction mammaire par lambeau musculaire droit de l'abdomen
    Cette technique est indiquée lorsqu’il existe un manque de peau après ablation du sein . Cette peau est prélevée sur le ventre avec un des deux muscles grand droit de l’abdomen.La peau et la graisse prélevées sur le ventre suffisent pour donner le volume du sein à reconstruire.
  • Reconstruction aréoles et mamelons mammaires
    Ce passe en général 3 à 6 mois après la reconstruction. Cette période est nécessaire pour donner forme et place définitives au sein. Il est primordiale que le mamelon soit bien positioné. Le mamelon est reconstruit par 2 à 3 greffes de peau à l'endroit ou le nouveau mamelon sera formé.
    Résultant en petites cicatrices, ces cicatrices seront camouflé
    par tatouage médical de l'aréole mammaire et de mamelon.

    Le complex aréole mammaire est tatoué. Ce tatouage se fait en général 1 à 3 mois après la reconstruction du mamelon.
    Le tatouage se répètera après quelques années parce la couleur s'estompe au fil du temps.


Camouflage de cicatrices chirurgicales et esthétiques après une augmentation mammaire, une réduction mammaire

Par le tatouage médical ou la dermopigmentation une opération esthétique se raffine en camouflant les cicatrices.
En général augmentation mammaire, une réduction mammaire résultent casi toujours en des cicatrices autour de l'aréole. Un tatouage fine, le tatouage médical camoufle ces cicatrices..